Menu
French English

Campus HU Grand Paris-Nord : le projet franchit une série d’étapes décisives

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Implantation du Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord à Saint-Ouen-sur-Seine -
université Paris Diderot, AP-HP
Fortes des conclusions tirées de la concertation publique menée en début d’année sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP), l’AP-HP et l’université ont déposé auprès du Préfet une demande de reconnaissance du caractère d’intérêt général du projet enregistrée par un arrêté préfectoral signé le 4 avril 2019. Ces étapes clés ouvrent la voie au lancement pour l’AP-HP, d’ici l’été 2019, du concours international d’architecture.

Corps de texte

Une concertation publique placée sous l’égide des deux garants nommés par la Commission nationale du débat public (CNDP), Laurence Madoui et Jean-Pierre Tiffon, la concertation publique a rassemblé du 10 décembre 2018 au 10 février 2019 près de 400 participants à l’occasion d’une dizaine de réunions publiques et d’une visite du quartier d’implantation. 85 contributions ont été recueillies sur la plateforme internet dédiée.

Un arrêté du Préfet de Seine-Saint-Denis a été signé le 4 avril 2019 pour engager la procédure de qualification de projet d’intérêt général (PIG) du projet du Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord sur la commune de Saint-Ouen-sur-Seine. Cette procédure a pour objet de permettre la mise en compatibilité du projet de plan local d’urbanisme intercommunal de Plaine commune, intercommunalité à laquelle appartient Saint-Ouen, avec ce projet de regroupement d’activités hospitalières, d’enseignement et de recherche sur un site unique.

Les termes d’un accord au niveau technique ayant été trouvés à la fin du mois de mars entre les services du groupe PSA et ceux de l’AP-HP, un projet de protocole a été préparé. Celui-ci porte sur l’ensemble des aspects de l’acquisition (coût du terrain, modalités de démolition et dépollution, calendrier, etc).

Concernant les parcelles envisagées pour positionner le programme universitaire, les discussions se poursuivent. De manière générale, un accord amiable sera recherché avec les entreprises occupantes du site, soit en vue de leur relocalisation, soit en termes indemnitaires.

Pour en savoir plus : lire le communiqué de presse

A voir aussi