French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Le Conseil de surveillance de l’AP-HP adopte le Projet d’établissement 2021-2025

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
Assistance Publique - Hôpitaux de Paris -
Réuni sous la Présidence d’Anne Hidalgo, Maire de Paris, le 9 juillet 2021, le Conseil de surveillance de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris a été largement consacré au projet d’établissement 2021-2025 et au Plan Global de Financement 2021-2025 qui en constitue le volet financier.

La Direction Générale a présenté un ambitieux projet d’établissement pour les 5 années à venir. Il comprend un projet médical, un projet de soins et un projet social. S’appuyant sur les enseignements de la crise sanitaire, le projet doit permettre de conforter la place de l’AP-HP comme premier opérateur du soin sur son territoire d’Île-de-France, tout en assumant la vocation nationale et internationale du plus grand CHU d’Europe en matière de recherche et d’excellence médicale.

L’institution s’engage dans une démarche d’amélioration des conditions de prise en charge des patients avec un rôle renforcé de la place des représentants des usagers. Elle se dote d’un projet social fort qui prévoit des créations d’emplois et des actions visant à renforcer l’attractivité des carrières à l’AP-HP et la fidélisation des personnels. Le projet d’établissement fixe également des objectifs ambitieux en matière de développement durable et de rayonnement international de l’institution.

Les membres du conseil ont longuement débattu du Plan Global de Financement Pluriannuel (PGFP) 2021-2025 qui constitue la traduction économique et financière des objectifs et des moyens du projet d’établissement.

Tous les membres ont salué les ambitions affichées dans ce plan avec accélération inédite des efforts d’investissements (3,2 milliards d’euros sur cinq ans) pour, d’une part, mener à bien les grands projets de transformation qui doivent voir le jour ou être lancés dans les cinq années à venir, mais également pour entretenir et équiper les sites existants.

Les membres ont également souligné le virage que constitue l’augmentation programmée des emplois (1 300 personnels non médicaux et 350 personnels médicaux) après des années consécutives de baisse des effectifs, ayant conduit à des fermetures de lits avec une incidence délétère sur l’activité.

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris