French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Maison des Femmes de l'AP-HP : ouverture d'un premier site pour toutes les victimes de violences

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Maison des femmes de l'AP-HP
Maison des femmes de l'AP-HP -
AP-HP
Pour améliorer le parcours et la prise en charge des victimes de violences, l’AP-HP, en lien avec de nombreux partenaires, crée la Maison des femmes de l’AP-HP et ouvre le premier des trois sites hospitaliers parisiens au sein de l’hôpital Bichat – Claude-Bernard (18e). Deux autres seront prochainement ouverts au sein des hôpitaux Pitié-Salpêtrière (13e) et Hôtel-Dieu (4e). Ainsi, l’AP-HP s’inscrit pleinement dans les conclusions du Grenelle des violences conjugales. Ces trois structures proposeront un accompagnement global, personnalisé et coordonné pour toutes les victimes de violences en s’appuyant sur un réseau hospitalier.

La Maison des Femmes de l’AP-HP constitue un lieu pour les victimes de violences, qui peuvent ainsi être en situation de précarité sanitaire et sociale. Elle leur propose des prises en charge médicale, sociale et juridique grâce à un partenariat unique des hôpitaux avec les services de police, de justice, les associations spécialisées et les collectivités. Elle réunit des équipes pluridisciplinaires de l’hôpital et de ses partenaires.

Ce dispositif est le fruit d’un partenariat et/ou de financements de l’Etat (ARS Ile-de-France, Délégation Régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France, Police, Justice, Caisse d’allocations familiales) et de la Ville de Paris au travers de subventions d’associations spécialisées et de fonds privés.

C’est aussi l’opportunité de mettre en réseau les ressources médicales existantes à l’AP-HP, en particulier autour des équipes du Professeur Olivier Sibony de l’hôpital Robert-Debré AP-HP, du Professeur Marc Dommergues à la Pitié-Salpêtrière AP-HP et du Professeur Cédric Lemogne à l’Hôtel-Dieu AP-HP.

Les trois premières Maisons des Femmes de l’AP-HP, lieux d’accueil, d’écoute, de soin, d’accompagnement et d’orientation innovants sont constituées de quatre volets :

  • sanitaire et médical avec une équipe pluridisciplinaire et pluriprofessionnelle : médecin, sage-femme, gynécologue, infirmier, aide-soignant, psychologue, psychiatre.
  • social : un parcours personnalisé avec une prise en charge individuelle, des activités collectives (groupes de paroles et ateliers par exemple), et une aide à l’accès au droit dans le cadre d’un partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales, avec des travailleurs sociaux et des associations spécialisées.
  • juridique avec une permanence qui conseille et oriente avec des experts de l’aide aux victimes.
  • judiciaire grâce à une permanence policière permettant le dépôt de plainte.

Les professionnels de la structure élaborent avec les personnes concernées un parcours de soin personnalisé. A la suite d'un entretien d'accueil, selon ses besoins, elle peut bénéficier de consultations médicales, d’un soutien psychologique, d’une aide juridique et judiciaire, de la possibilité de porter plainte sur place, d’un accompagnement social et d'activités collectives telles que groupes de parole, ateliers psychocorporels, estime de soi, yoga, sophrologie... Les personnes concernées seront orientées en en coordination avec les réseaux partenaires.

Pour mettre en place ces structures, l’AP-HP s’est associée à plusieurs partenaires :

  • Le Parquet de Paris,
  • Le Ministère de l’Intérieur,
  • la Préfecture de Police et les commissariats concernés,
  • La Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité d’Ile-de-France,
  • La Mairie de Paris et les Mairies d’arrondissements concernées,
  • Des associations spécialisées

Les Maisons des Femmes de l’AP-HP, en lien avec l’ensemble des acteurs impliqués, ont pour vocation de :

  • Proposer un lieu d’accueil unique permettra une coordination pour un accompagnement global et pluridisciplinaire, l’alliance des expertises sociale, médicale et juridique ;
  • Mettre en place un véritable maillage médical, alliant la mise en réseau de proximité et la fédération des équipes médicales autour de la prise en charge des femmes victimes de violences ;
  • D’établir un partenariat unique avec les services de police et de justice qui simplifie, facilite la prise en charge des femmes victimes de violences et le dépôt de plainte.

Pour l’AP-HP, ce dispositif s’inscrit dans le cadre d’un projet global qui vise à améliorer le parcours et la prise en charge des femmes victimes de violences.

Pour l’AP-HP, la création de ces trois premières Maisons des femmes s’inscrit dans le cadre d’un projet global qui vise à améliorer le parcours et la prise en charge des femmes victimes de violences.

Ces structures permettent également de faire des suivis de cohortes pour mesurer les effets du phénomène de violences à long terme, d’un point de vue médical comme d’un point de vue social. Leur existence permettra la production de travaux de recherche qui pourront alimenter la connaissance du sujet, la formation des personnels de santé et des professionnels confrontés aux violences faites aux femmes.

[En images] Maison des femmes de l'AP-HP : ouverture d'un premier site pour toutes les victimes de violences

L'inauguration du premier site de la Maison des Femmes de l’AP-HP à l'hôpital Bichat – Claude-Bernard a eu lieu le 22 novembre 2021 en présence de Martin Hirsch Directeur général de l'AP-HP et d'Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances.

inauguration maison des femmes aphp

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris