French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Finalisation du projet de recherche SPRING* sur la transmission du SARS CoV-2 lors d’un rassemblement de grande ampleur avec application d’un protocole sanitaire spécifique

Publié le Communiqués de presse

L’étude SPRING, promue par l’AP-HP et coordonnée par le Pr Constance Delaugerre du service de virologie de l’hôpital Saint-Louis AP-HP, le Dr Solen Kernéis, de l’équipe de prévention du risque infectieux de l’hôpital Bichat – Claude-Bernard AP-HP et le Pr Jean Marc Treluyer, URC Necker-Cochin AP-HP, se déroulera autour d’un concert qui devrait se tenir le 29 mai 2021 au sein de l’Accor Arena. Il est organisé par le PRODISS, le syndicat national du spectacle musical et de variété. Le concert se déroulera en configuration debout dans une salle fermée.

L’hypothèse de l’étude est que le dépistage systématique du SARS COV-2 dans les trois jours au maximum avant l’évènement permet de contrôler le risque de transmission et la génération de foyers épidémiques lors du concert. L’étude comprendra deux groupes distincts : un groupe expérimental de 5 000 personnes assistant au concert et un groupe contrôle composé de 2 500 personnes restées à leur domicile. L’objectif principal de cette étude est de démontrer l’absence d’augmentation du risque de portage salivaire du SARS-CoV-2 sept jours après le concert chez les participants présents au concert par rapport aux non-participants à l’évènement.

Par ailleurs, un protocole sanitaire sera prévu incluant le port du masque chirurgical en continu et un renforcement de l’hygiène des mains pour le public, ainsi qu’une ventilation optimisée de la salle.

Le critère de jugement principal sera le nombre de participants dans chaque groupe ayant un résultat positif à un test salivaire par RT-PCR sept jours après la date de l’événement.  

Les participants à l’étude devront avoir entre 18 et 45 ans et n’avoir eu aucun symptôme du COVID et ne pas avoir été en contact avec des personnes atteintes du COVID depuis 2 semaines. Elles ne devront pas avoir de facteur de risque de forme grave (selon les critères du HCSP du 29/10/2020) ni vivre sous le même toit qu’une personne porteuse de ces facteurs. Elles doivent résider en Ile de France. Elles devront se prêter à un test de dépistage antigénique réalisé dans le cadre de l’étude dans les 72h avant l’événement, qui devra être négatif.  

Comme pour tout projet de recherche, le dossier est en cours d’instruction auprès des autorités et il doit être autorisé par un Comité de Protection des Personnes, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Il bénéficie d’ores et déjà du label de « Priorité nationale de recherche » délivré par le CAPNET, Comité ad-hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches sur la COVID-19, qui permet d’accélérer les procédures.  

Sous réserve de l’obtention de toutes les autorisations nécessaires, un site web permettant de s’inscrire en vue d’un tirage au sort pour faire partie des 7 500 participants sera mis en ligne avant mi-mai.

L’événement « AMBITION LIVE AGAIN » et l’appel à candidatures sont assurés par le partenaire PRODISS. 

Les résultats de cette étude permettront notamment d’alimenter les protocoles sanitaires adaptés aux configurations debout, afin que les manifestations culturelles ne génèrent pas de surexposition au risque de contamination à la COVID-19. 

 *SPRING : « Study on Prevention of SARS-CoV-2 transmission in a large INdoor Gathering event »

A propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Barnabé Chalmin
Éléonore Duveau


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris