French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

AP-HP - Le recours à la fécondation in vitro en première intention donne des résultats très satisfaisants pour les femmes atteintes d’infertilité associée à une endométriose profonde avec atteinte digestive

Publié le Communiqués de presse

Les équipes du service de chirurgie et cancérologie gynécologique, médecine de la reproduction et du service de chirurgie digestive hépato-billiaire endocrinienne à l’hôpital Cochin AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris ont mené une étude prospective de cohorte afin de déterminer les taux de naissance après FIV chez des femmes atteintes d’endométriose profonde avec atteinte digestive, sans chirurgie de l’endométriose préalable.

Ces travaux, coordonnés par le Dr Chloé Maignien, le Pr Pietro Santulli et le Pr Charles Chapron, publiés dans la revue Fertility and Sterility de American Society for Reproductive Medicine le 1er décembre 2020 montrent que les chances de naissance après FIV sont élevées chez les patientes atteintes d’endométriose profonde avec atteinte digestive, sans chirurgie de l’endométriose préalable, avec un risque faible de complications.

Près de 40% des femmes atteintes d’endométriose et en âge de procréer sont confrontées à une infertilité. L’endométriose est une des indications de prise en charge en assistance médicale à la procréation (AMP) des couples infertiles. Les résultats de la prise en charge en AMP par FIV en termes de taux de grossesses et de naissances ne semblent pas être affectés par l’existence d’une endométriose ou par son stade.

L’infertilité associée à une endométriose profonde avec atteinte digestive demeure un défi thérapeutique pour les cliniciens. Deux stratégies de traitements existent : le recours à la FIV en première intention ou précédé d’une chirurgie lourde, associée à des taux non négligeables de complications. Très peu de données sont actuellement disponibles concernant les chances de naissance pour les patientes recourant à la FIV en première intention.

Cette cohorte prospective a inclus 101 patientes atteintes d’endométriose digestive, ayant eu recours à la FIV en première intention entre janvier 2016 et décembre 2018, sans recours à une chirurgie préalable. Le diagnostic d’endométriose était posé sur la base de critères d’imagerie, utilisant l’échographie endo-vaginale et l’IRM pelvienne réalisées par un radiologue référent dans l’imagerie de cette pathologie. Le critère principal de jugement était le taux cumulé de naissances.

Les 101 patientes ont réalisé 176 cycles de FIV. 64% de ces patientes ont eu un enfant par FIV. Aucune complication digestive de l’endométriose n’est survenue pendant la FIV ou la grossesse. La proportion de complications obstétricales ou périnatales était faible. Le seul facteur réduisant les chances de naissances par FIV était une faible réserve ovarienne en follicules.

Référence: Infertility in women with bowel endometriosis: first-line assisted reproductive technology results in satisfactory cumulative live-birth rates

DOI : https://doi.org/10.1016/j.fertnstert.2020.09.032

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris propose un parcours de soins coordonné et pluridisciplinaire de l’endométriose, du diagnostic aux traitements médicaux et chirurgicaux, en passant par l’assistance médicale à la procréation. Ses équipes se mobilisent pour favoriser le diagnostic précoce de cette maladie et proposer une prise en charge de qualité aux patientes qui en sont atteintes. 

Plus d’informations: https://www.aphp.fr/contenu/semaine-europeenne-de-prevention-et-dinformation-sur-lendometriose-du-8-au-15-mars-2021-les

À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (Institut du Cerveau, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Barnabé Chalmin
Jessica Djaba
Éléonore Duveau


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris