French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Recherche et innovation

Mis à jour le . Page vue 36453 fois. Signaler ce contenu
Enseignement et recherche
Enseignement et recherche -
AP-HP / F. Marin
La recherche fait partie de nos missions. Nous faisons de la recherche pour améliorer en permanence les soins et mettre en place de nouveaux traitements. En France, la moitié de la recherche clinique s’effectue dans les hôpitaux de l’AP-HP. Premier centre hospitalier universitaire - CHU - français et premier producteur de publications scientifiques, l'AP-HP est en prise directe avec les évolutions épidémiologiques, médicales, scientifiques et organisationnelles. Elle poursuit sa transformation pour rester tête de pont de l'innovation clinique.

La recherche vous permet de bénéficier des traitements les plus récents et de participer, aux côtés de nos médecins et soignants, aux progrès de la médecine. Dans un hôpital universitaire, vous avez la possibilité de participer à un « essai clinique » ou à un « essai thérapeutique », mais seulement avec votre accord explicite. L’essai auquel vous participez est placé sous le contrôle d’un comité d’éthique et vous signez un « consentement ». L’activité de nos 10 centres d'investigation clinique est coordonnée par la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation - DRCI. L'AP-HP a également créé une Fondation pour la recherche dont la vocation est de financer des projets de recherche dans nos hôpitaux, en complément des ressources existantes.

Des partenariats universitaires et de recherche renforcés

L’AP-HP coopère avec des partenaires universitaires et de recherche. Par exemple, elle s’est fortement investie dans les communautés d’universités et d’établissements (ComUE) Université Paris-Est, Sorbonne Universités, Sorbonne Paris Cité et Paris-Saclay et a été retenue pour adhérer aux instances de gouvernance.  L’AP-HP est représentée et activement impliquée dans les conseils de gestion des facultés de santé au sein de :

L'AP-HP accueille :

  • 8087 étudiants en formation initiale.
  • 5464 étudiants en médecine dans les 7 facultés de médecine associées aux hôpitaux, étudiants en dentaire dans les 2 UFR universitaires d’odontologie et  étudiants en pharmacie dans les 2 UFR de pharmacie. 33 écoles, dont 16 instituts de formation en soins infirmiers – IFSI, 9 instituts de formation d’aides-soignants, 3 écoles pour les médico-techniques, 2 écoles de sage-femme, etc.

L'AP-HP compte 16 départements hospitalo-universitaires – DHU et 3 instituts hospitalo-universitaires – IHU-A-ICM, ICAN et IMAGINE. Dans le cadre des projets Recherche hospitalo-universitaire - RHU, l’AP-HP et Inserm Transfert ont accompagné des équipes sur l’aide au montage des projets. L'AP-HP et l’institut Pasteur ont mis en place un comité de suivi de leur accord-cadre. Sur les dix projets de recherche hospitalo-universitaire - RHU retenus par les pouvoirs publics en 2016 dans le cadre du deuxième appel à projets des "Investissements d'avenir", quatre étaient portés par l'AP-HP. Leurs travaux seront financés à hauteur de 34 millions d'euros.

Recherche médicale

L'AP-HP accueille 4 centres de recherche clinique.

En 2018, la recherche à l'AP-HP a donné lieu à :

  • 4043 projets de recherche en cours, tous promoteurs confondus, dont :
    • 1239 essais à promotion AP-HP, 957 essais à promotion académique et 1847 essais à promotion industrielle,
    • 87 projets européens
  • 8937 publications scientifiques
  • 650 portefeuilles de brevets actifs,
  • Des progrès médicaux majeurs accomplis par les équipes de l’AP-HP.

L'innovation médicale

La valorisation des innovations

Afin que le malade bénéficie plus rapidement des dernières avancées médicales, l'AP-HP déploie une politique d'appui et de valorisation des innovations en consolidant les ponts entre recherche fondamentale et clinique. Le portefeuille de l'AP-HP est constitué de 650 portefeuilles de brevets actifs dans des domaines aussi variés que biotechnologies, diagnostics, biomatériaux, dispositifs médicaux, médicaments, génétique, thérapies cellulaire et génique...

Les médicaments de thérapie innovante (MTI)

Les évolutions thérapeutiques actuelles s'orientent vers une médecine de plus en plus personnalisée, associant médicaments et techniques de ciblage moléculaire (theragnostic). Cela a pour objectif d'adapter les traitements aux caractéristiques biologiques de chaque malade. Cette "médecine de précision" se développe essentiellement dans le domaine des biothérapies, faisant progressivement changer l'échelle du développement des médicaments.

L'AP-HP, Université de Paris et la Ville de Paris sont à l'origine de la création de l'Institut Meary de recherche translationnelle en hémato-oncologie et biothérapies. Implanté sur le site de l'hôpital Saint-Louis, le bâtiment abritera des infrastructures dédiées à la recherche et développement et aux partenariats public-privé dans les domaines des biomarqueurs, des thérapies ciblées, des innovations technologiques, et de l'ingénierie cellulaire et tissulaire. En particulier, la plateforme de production de médicaments de thérapie innovante de l'AP-HP, sous statut d'établissement pharmaceutique de l'AGEPS, dotera l'institution d'un site dédié aux applications thérapeutiques dans ces domaines.

Le label Institut Carnot

L’AP-HP est le premier CHU de France à recevoir le label Institut Carnot pour récompenser la qualité de sa recherche partenariale. Le Carnot @ AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique sur l’ensemble du spectre de la Santé. 

L'AP-HP, premier CHU labellisé Institut Carnot - Interview de Pr Tabassome Simon

L'AP-HP, premier CHU labellisé Institut Carnot - Interview de Florence Favrel-Feuillade

L'unité de recherche clinique en économie de la santé

L’unité de recherche clinique en économie de la santé (URC-Eco), une structure transversale de la Délégation de la Recherche Clinique et de l’Innovation (DRCI) de l’AP-HP,  a été créée en 2007 pour apporter le soutien nécessaire à la conduite de projets d’évaluation économique des innovations diagnostiques, thérapeutiques et organisationnelles.  L’URC-Eco est dirigée par le Pr Isabelle Durand-Zaleski.

L’URC propose une aide méthodologique à tous les projets de recherche clinique sur des innovations, lorsque l’innovation s’accompagne de modifications de l’offre de soins. De ce fait, l’URC travaille dans des domaines qui touchent aux stratégies diagnostiques, aux procédures thérapeutiques, à l’organisation et au financement des services de santé, souvent dans le cadre des projets de la DGOS (PHRC, PRME, PREPS), de RHU ou d’appels d’offre européens (H2020 ou EIT Health par exemple).

Le travail de l’URC ne se termine pas nécessairement à la fin d’un essai clinique, car les enjeux politiques de la tarification, du remboursement et de la diffusion d’une technologie sont également des sujets de recherche. Cet aspect du travail sur l’offre de soins a conduit l’URC à développer des collaborations internationales, en particulier avec la London School of Economics, la Rand corporation, le Commonwealth Fund et l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé.

Les domaines d’expertise de l’URC-Eco sont l’évaluation de l’efficience des prises en charge des parcours, l’organisation des soins (recherche en services de santé), la mesure de la perception des patients (Méthodologie des critères d’évaluation- Patient-Centered Outcomes Research) et l’évaluation médico-économique des innovations. Les évaluations médico-économiques comme les études de coût-efficacité apportent une aide à la décision d’allocation des ressources de soins de santé. Les méthodes quantitatives et qualitatives sont utilisées dans les modèles d’analyse décisionnelle à partir des données cliniques, épidémiologiques et économiques pour aider les décideurs à prendre les meilleures décisions possibles pour la collectivité.

Depuis 2013, l’équipe s’est organisée autour de thématiques cliniques et transversales. Elle est composée des spécialistes de santé publique, des médecins, des pharmaciens, des économistes de la santé, des statisticiens et des assistants de recherche clinique. L’URC-Eco accueille par ailleurs des internes, des stagiaires de Master II et des doctorants.  L’équipe est installée sur le site hospitalier de l’Hôtel Dieu.

 

A voir aussi

Pages

Assistance publique Hôpitaux de Paris