French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Essai ANTICOVID : évaluation d’une stratégie d’anticoagulation chez les patients hospitalisés pour une COVID-19 sévère

Mis à jour le . Signaler ce contenu
coronavirus
Coronavirus -
Cet essai a pour objectif principal l’évaluation de la stratégie d’anticoagulation optimale, par une Héparine de Bas Poids Moléculaire (la tinzaparine), pour réduire la mortalité et améliorer les symptômes cliniques des patients atteints de la COVID-19 à un stade sévère nécessitant une hospitalisation et de l’oxygène.

Mené en collaboration avec 23 centres et avec 94 patients déjà inclus, ANTICOVID est un essai promu par l’AP-HP. Il a pour investigateur coordonnateur le Dr Vincent Labbe du service de médecine intensive réanimation de l’hôpital Tenon AP-HP et pour responsable scientifique le Pr Armand Mekontso-Dessap, chef du service de médecine intensive réanimation de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP. La société LEO Pharma apporte une contribution financière nécessaire à la réalisation de cette étude.

ANTICOVID est un essai de supériorité, multicentrique, randomisé, contrôlé, en ouvert, portant sur 300 patients randomisés, dont l'objectif principal est de comparer l'efficacité de trois stratégies d’anticoagulation sur la réduction de la mortalité et l'amélioration clinique des patients atteints de la COVID-19. L’hypothèse est que l'intensification de l'anticoagulation atténue la microthrombose et limite la mortalité et la durée de la maladie, par rapport à une anticoagulation prophylactique standard.

Les participants randomisés aux stratégies anticoagulation prophylactique standard, anticoagulation prophylactique forte (double dose de l’anticoagulation prophylactique standard) et anticoagulation thérapeutique reçoivent en première intention pour une durée totale de 14 jours l’héparine de bas poids moléculaire (HBPM) tinzaparine.

Les résultats de cet essai sont attendus pour la fin de l’année 2021 et contribueront à améliorer la prise en charge des patients COVID-19, avec à terme, si les hypothèses se confirment, une réduction de la mortalité et une amélioration clinique des patients via la réduction des évènements thrombotiques.

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris