French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

L’échographie pulmonaire portative utile au diagnostic de pneumopathie Covid-19

Mis à jour le . Signaler ce contenu
coronavirus
Coronavirus -
Une étude coordonnée par le Pr Géraldine Falgarone de l’unité de médecine ambulatoire de l’hôpital Avicenne AP-HP – Université Sorbonne Paris Nord – Inserm et le Pr Olivier Seror du service de radiologie interventionnelle de l’hôpital Avicenne AP-HP – Université Sorbonne Paris Nord – Inserm s’est intéressée à l’usage de l’échographie pulmonaire portative dans la pneumopathie Covid-19. Un index de sévérité échographique a été créé permettant de démontrer l’efficacité de l’échographie pulmonaire portative à la fois pour le diagnostic et pour le suivi quotidien des patients atteints de pneumonie COVID-19. Les résultats de ces travaux ont fait l’objet d’une publication dans la revue Aging le 30 octobre 2020

Dès le début de la pandémie, le scanner thoracique s’est imposé comme examen diagnostique de référence et de caractérisation de la sévérité de la pneumopathie Covid-19. Les aspects organisationnels induits par les mesures barrières (notamment la gestion des flux de patients testés positifs au Covid-19) sont apparus comme une limite de cet examen en période de crise sanitaire.

Dans ce contexte, une équipe de cliniciens et de chercheurs du GHU AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis a étudié l’usage de l’échographie pulmonaire portative dans la pneumopathie Covid-19.

Les auteurs ont créé un index de sévérité échographique à partir de précédents travaux dans le syndrome de détresse respiratoire aigu, basé sur une évaluation routinière et robuste de 12 points d’échographie pulmonaire. Au seuil de 0,32, l’index échographique montrait d’excellentes performances diagnostiques de 96% pour détecter un scanner thoracique anormal. Au même seuil, l’index échographique montrait des performances diagnostiques de 88% pour détecter les patients nécessitant une oxygénothérapie, supérieures au scanner thoracique (72%).

Les résultats de ces travaux montrent l’utilité de l’échographie pulmonaire portative pour diagnostiquer et caractériser la sévérité d’une pneumopathie Covid-19, tout en respectant les règles d’hygiènes et les gestes barrières, avec une robustesse liée au choix méthodologique et à l’indice créé et rapporté dans l’étude.

 

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris